Maison écologique : fini les surcoûts énergétiques !

Biloba Rillieux exterieur2

Lorsque vous construisez votre maison, vous n’y représentez pas uniquement votre personnalité mais également votre impact sur l’environnement et l’empreinte énergétique de votre habitat sur la planète. Avec l’explosion du prix de l’énergie, se lancer dans la construction d’une maison écologique n’est plus une lubie mais une nécessité ! On vous dit tout pour vous lancer dans votre projet et en finir avec les surcoûts énergétiques .

Vous entendrez souvent les gens s’indigner du prix des maisons écologiques par rapport à ce qu’ils envisageraient de payer pour la construction de leur maison. Il est vrai qu’une maison écologique coûte en moyenne 10 à 20% de plus qu’une maison traditionnelle, cependant, le calcul de surcoût ne se fait pas de la même façon pour les maisons “naturelles”. Selon les solutions choisies, le surcoût de la construction de votre habitat écologique pourra être résorbé par un retour sur investissement allant jusqu’à 60% d’économies sur vos factures d’énergie. Pour vous faire une idée, cette page fournit les différents tarifs d’électricité et de gaz naturel de votre fournisseur historique.

Les maisons écologiques sont stratégiquement pensées pour permettre des économies de chauffage et d’électricité. La maison passive par exemple, est un modèle de construction de maison écologique qui se veut économe en énergie. Tout en étant confortable et abordable, la maison passive permet jusqu’à 90% d’économies d’énergie par rapport à une habitation traditionnelle grâce à son système de chauffage autonome. La maison peut se passer d’un chauffage typique avec son excellente isolation et l’énergie solaire (énergie extérieure) qu’elle utilise. La chaleur dégagée à l’intérieur ainsi que celle apportée par l’ensoleillement doivent suffire aux besoins de chauffage des habitants. A l’inverse, dans un habitat traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser la mauvaise isolation qui provoquent les pertes de chaleur. L’isolation performante permettra d’éviter la déperdition du chauffage et fera en sorte d’avoir une température régulée à travers les différentes saisons. Avec des maisons passives, vous en finirez avec les surcoûts énergétiques en quelques mois.

La maison active est un autre type de maison écologique. On reconnaît une maison active à ses caractéristiques spécifiques. Il s’agit d’une maison construite avec le label de maison passive mais qui est équipée de moyens de production d’énergies. Les habitations actives sont à énergie positive et sont appelées Bepos. Par rapport aux habitations passives, les maisons actives doivent non seulement consommer peu d’énergie mais doivent en produire.

L’orientation de la maison sera optimisée pour un ensoleillement maximal, l’isolation thermique sera excellente, de même que l’étanchéité à l’air. Une ventilation à double flux et des équipements électroménagers et matériaux performants à consommation et émission de GES faibles seront une obligation. Pour vous renseigner sur les prix du gaz et comparer les différents types d’offres de gaz proposés, rendez vous sur ce site. A cela, s’ajoute des techniques de production d’électricité naturelle à l’aide de panneaux solaires, chauffe-eau solaire ou petite éolienne. Les puits canadiens permettent de récupérer et recycler les calories du sol tandis que la ventilation à double flux va récupérer les calories de l’air évacués hors de votre maison.

Finalement, pour les grands bricoleurs aux petits budgets, il existe des plans de maisons écologiques au design assez insolite, pour ceux qui n’ont pas peur de mettre la main à la pâte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *